Parcours instrumental

Après des études de violon, entreprises très tôt avec le professeur Massimo Marin, Matteo Riparbelli choisit de se consacrer à la guitare classique, suivant les enseignements du professeur Ignazio Viola. Il obtient son diplôme au Conservatoire d’Alexandrie, sous l’égide du professeur Guido Margaria, avec la note 9 sur 10.

La même année il est admis au Conservatoire de Lausanne, aux cours professionnels de Dagoberto Linhares, avec lequel il se perfectionne durant trois ans, obtenant en 2004 un Diplôme de Concert. Parallèlement, il suit les cours internationaux de perfectionnement des professeurs B. Davezac à Versailles, M. Gangi à San Benedetto del Tronto, S. Grondona à San Mauro Torinese et G. Margaria à Bergolo.

S’intéressant à la littérature et à la pratique des instruments a pizzico (pincés) des périodes Baroque et Renaissance, il bénéficie, en 1995, des enseignements de A. Damiani dans le cadre du XXVIIe Festival International de musique et danses antiques, à Urbino.


Entre 1997 à 2001, il participe à de nombreux concours nationaux et internationaux, remportant diverses récompenses, parmi lesquelles le 1er Prix au Concours International d’exécution musicale « Johannes Brahms », le 1er Prix au Concours Città di Rivoli, le 2e Prix au Concours d’exécution musicale de Varenne et le 3e Prix au Concours Giulio Rospigliosi.

Entre 1997 et 2007, il exerce une intense activité en tant que concertiste, aussi bien en qualité de soliste qu’au sein de formations de musique de chambre, dans le cadre de divers festivals européens : France (Fondation de Coubertin, à Versailles, et Festival de l’Orne, en Normandie), Portugal (Fundaçao Casa Mateus), Italie et Suisse.
Depuis lors, il a réduit son activité instrumentale pour se consacrer essentiellement à la composition.

 

Formation et activite de Compositeur

Matteo Riparbelli aborde l’étude de l’harmonie à Turin avec le professeur Giovanni Sartorio, puis au Conservatoire d’Alexandrie avec les professeurs Giovanni Gioanola et Andrea Basevi.
Entre 2001 et 2005, il étudie la composition et l’orchestration au Conservatoire de Lausanne avec le professeur William Blank et, entre 2005 et 2008, avec le compositeur Ivan Fedele au Conservatoire de Strasbourg, où il obtient le diplôme de composition avec "Mention".
Dans le courant de l’été 2004, il participe aux séminaires de composition tenus par le compositeur Karlheinz Stockausen, à Kuerten (Allemagne), puis, en 2007, suit les cours de composition de musique de film dispensés par Luis Bacalov (prix Oscar pour la bande originale de « Il Postino »), à l’Accademia chigiana de Sienne où il obtient en 2009 le prestigeux "Diploma d'Onore".


Intéressé par la direction d’orchestre, il s’inscrit aux cours du chef d’orchestre B. E. Ferraris à Bergolo en 1999.


L’activité professionnelle de Matteo Riparbelli débute en 1998, année durant laquelle il écrit ses premières compositions pour le metteur en scène de théâtre Carlo Roncaglia.
Ses compositions ont ensuite été interprétées par de nombreux ensembles notamment en Suisse, en Italie, en France et en Allemagne.


Parmi ses créations, «p» à été dirigé par Armand Angster à la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg; «Le Réveil d’Orphée» a été réalisé sous la direction de William Blank par l’orchestre du Conservatoire de Lausanne; «Scherzo dodecafonico» a été créé sur invitation de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho pour le Festival de Musique Contemporaine de Strasbourg «Musica» et publié aux éditions musicales du Conservatoire de Strasbourg; «Cavalier prend Rhinocéros», pièce dont il est l’auteur et le compositeur, a mis en scène trois acteurs, cinq musiciens et un dispositif électronique à Lausanne, au Conservatoire et à l’Espace Culturel des Terreaux.


En 2010, Il a reçu une commande de la Société des Amis de la Musique de Lausanne pour écrire une pièce pour ensemble d’instruments à vent qui a été interprété en Suisse et en France par l’Ensemble Orchestral de Lausanne EOL.
La SUISA lui a, cette même année, commandé une pièce originale pour basson et trompette et il a également reçu une bourse par la SSA pour l'écriture de son projet d' Opéra "La Caverne" en gagnant le concours.
Son quintette à vent "Méditations sur trois espaces" a été crée lors de la saison 2012 de la SMC de Lausanne par l'ensemble EOL.


Il a également reçu des commandes par l'ensemble CHAU, le Lausanne Guitars trio, la violoncelliste Karolina Öhman, l'harpiste Sara Terzano, la fondation des amis du Château d’Andlau et en 2014 il a reçu la commande d' une pièce pour chœur et ensemble par l’Institut "Le Rosey" qui a vu la lumière dans la prestigieuse salle de concert "Carnal Hall" de Rolle.
Son projet "7 pièces et demi au cœur de Lausanne", en collaboration avec le sound designer Simone Conforti, a été réalisé en 2015 à Lausanne dans le nouveau espace culturel de Lausanne "Chauderon 18".
Sa composition “Lete” pour grand ensemble, commandé par le Lemanic Modern Ensemble, a été crée à la Biennale Musica de Venise en octobre 2015 sous la direction de William Blank et également programmée lors du Festival Amadeus de Genéve. En novembre 2015 “Swetawa’s Tear”, pièce neo-classique pour orchestre symphonique et commandée par l’Institut de Ribaupierre, a été interprétée par l’orchestre de Ribaupierre à la Salle Paderewsky de Lausanne et à la salle du Castillo de Vevey lors de la célébration du centenaire de l’Orchestre.


Il a collaboré avec de nombreux chefs d’orchestre tels que William Blank, Luis Bacalov, Juan David Molano, Benedetto Montebello, Armand Angster et Pierre Lanfrey. 
Son travail de composition et de création a été soutenu par d’importants organismes liés à la culture, notamment par la Binding Stiftung, la Ernst Göhner Stiftung, la SUISA, la SSA, la Fondation Henneberger-Mercier, la Loterie Romande et la BCV.


Il est directeur artistique de la Compagnie de la Grotte qui réuni des jeunes artistes formés au sein du Conservatoire de Lausanne.
Avant de se consacrer uniquement à la musique, il a également étudié l’architecture au Polytechnique de Turin et la philosophie à l’Université de Turin.

 


links

> Italian